B: The beginning

L’oeuvre

B: The beginning est un anime de 12 épisodes diffusé en 2018 par Netflix.

 

 

Synopsis

Une série de meurtres signés d’un B met le RIS, Royal Investigation Service, à l’épreuve. Ils font alors revenir dans leur rang Keith, un inspecteur particulièrement talentueux, afin de servir de renfort.

En même temps, un jeune garçon aux pouvoirs étranges, Koku, agit dans l’ombre.

 

 

Ce que j’en pense

Graphiquement, c’est propre même si il n’y a rien d’exceptionnel, mais ce n’est pas là le vrai intérêt de cette série.

Dès le début, l’ambiance est posée: c’est assez sombre. On voit que les détails seront donnés au goutte à goutte tout au long de la série et que de nombreux organisations/protagonistes seront impliqués dans l’affaire.

Les quelques pauses dans l’enchaînement assez rapide des choses sont bien utilisées et ne cassent pas le rythme, au contraire, elle renforce bien l’attachement que l’on porte aux personnages ainsi que les liens entre eux et avec l’affaire en cours.

Les personnages sont tous bien écrits et, sans se perdre en flash-backs excessifs, on apprend ce qui est nécessaire afin de comprendre leurs motivations.

L’intrigue est vraiment bien écrite et même si la conclusion ne se finit pas en apothéose (avec toute les révélations qui tomberaient en même temps par exemple), ce mélange d’action et enquête sera vraiment efficace jusqu’au bout.

 

Je ne serais quoi ajouter de plus en restant objectif, je dirais simplement que c’était une très bonne surprise et que je le recommande vivement.