Kabaneri of the iron fortress

L’oeuvre

Kabaneri of the iron fortress, Koutetsujou no kabaneri en japonais, est un anime produit en 2016 par le studio Wit (L’attaque des titans, Seraph of the end, Hal). Il s’étale sur 12 épisodes et une seconde saison est annoncée pour 2018.

Une adaptation en manga dessinée par Shirō Yoshida est publiée dans le magazine Monthly Comic Garden depuis 2016 et compte aujourd’hui 2 tomes au Japon (pas arrivée en France, je n’en parlerais pas ici, je ne les ai pas lu).

 

 

Synopsis

Dans un Japon féodal uchronique à la technologie steampunk, un apocalypse zombie (ici des infectés ou kabane) force les humains à se réfugier dans des villes forteresses, des stations, reliées entre elles par des trains blindés (iron fortress ou hayajiro).

Ces infectés sont particulièrement dur à tuer à cause d’un blindage d’acier autour de leur cœur forçant Ikoma, un jeune mécanicien, à les étudier afin de développer des armes pouvant les tuer.

 

 

Ce que j’en pense

Le dessin, le dynamisme, les musiques et la mise en scène sont très proche de ceux de L’attaque des titans permettant au studio Wit de nous mettre une grande claque dès le premier épisode. C’est beau, c’est propre, c’est efficace.

 

Les similitudes avec L’attaque des titans d’ailleurs sont assez nombreuses : un monde médiéval avec une technologie avancée, une menace pour l’espèce humaine, les survivants terrés dans des villes fortifiées, un héro qui veut exterminer les monstres pour venger un membre de sa famille et qui (spoil du premier épisode) est à moitié humain et à moitié un monstre, un personnage féminin combattant et badass… Ajouté à cela les éléments de réalisation évoqués plus haut et on pourrait avoir l’impression d’une Attaque des titans bis.

 

Et pourtant on a ici une œuvre bien différente, moins portée sur l’épique et plus sur la survie et les conflits entre les classes sociales. D’ailleurs, cette guerre des classes au sein d’un train de survivants peut également rappeler le film Snowpiercer.

 

Avec son rythme soutenu, les 12 épisodes passent à une vitesse folle et on est rassuré de l’annonce d’une seconde saison tellement la première est agréable.

 

Alors si vous avez aimé L’attaque des titans (ce qui est surement le cas vu son succès), foncez, vous ne serrez vraiment pas déçu!