The Breaker

L’oeuvre

The breaker est un manga coréen (aussi appelé “manhwa”) paru en 2007 dans le magazine Young Daiwon. Ses 10 tomes sont scénarisés par Keuk-jin Jeon et dessinés par Jin-hwan Park (Archlord).

 

En France il arrive en 2011 et est édité par Booken manga.

 

Suite à cette première saison, une seconde arrive en 2010 avec 17 tomes: The breaker New waves.

 

 

Synopsis

Un nouveau professeur vient d’arriver au lycée Guryong: un dragueur avec un air de racaille.

Shinwoo, élève dans ce lycée, subi les violences de ses camarades de classe. Il se rapprochera de son professeur qui l’amènera contre son grès dans un monde bien différent du nôtre: le murim, monde des pratiquants d’arts martiaux cohabitants cachés avec les gens normaux.

 

 

Ce que j’en pense

Bon, je ne sais pas si je serais très objectif parce que on s’attaque ici à un de mes mangas préférés (mon N°1 jusqu’à ma découverte de Berserk).

 

Pour commencer, le dessin: c’est beau, détaillé, toujours avec du décor et super dynamique, les combats rendent vraiment bien.

 

Pour ce qui est de l’histoire, on commence sur quelque chose d’assez simple faisant énormément penser à GTO (Great Teacher Onizuka pour les incultes :p ) et l’intrigue se tisse petit à petit afin de laisser de plus en plus de place à de l’action du plus bel effet.

 

On est ici dans des codes assez classiques des histoires d’arts martiaux mais dans notre monde contemporain et avec un côté yakuza/organisation secrète due à la position discrète du murim par rapport au reste du monde.

 

Je n’attends qu’une seule chose: me procurer la suite afin de tenter de renouveler/poursuivre ce plaisir de lecture!